Un été à Hong Kong? Même pas chaud.

Cet été, il y a eu du sable, des cocktails et des escapades. Beaucoup de découvertes, et peu de temps pour vous en parler. Il y a cette nuit où on a nagé avec des poissons fluorescents. Et les hordes d’araignées. La Junk boat party, la balade sur l’île de Peng Chau et celle où on a vu la Chine, oh et le jour où on a essayé le longboard. Grand moment. Il faut que je vous raconte.

Résumé des épisodes précédents.

Lire la suite

Publicités

Le Japon qui fait frémir les papilles

Japonacroquer
Bien sûr, en arrivant, on a cherché un bar à sushis et on a bu du saké. Oui, c’était les meilleurs jamais mangé. Non, rien ne sera plus comme avant. Mais il n’y a pas que ça. Oh, non. Le Japon, croyez-le ou non Ô chers amis rien-ne-battra-jamais-la-gastronomie-française, le Japon, c’est bon.

Lire la suite

L’aventure continue sur milesofhappiness.com !

Banner_FBCover_Bookshelf
Ce blog, c’est 229 articles, 889 commentaires et des kms de bonheur.  Il est temps de lui donner une nouvelle dimension avec des itinéraires, des illustrations, des surprises et même… un e-shop! 

Rendez-vous sur Miles of Happiness.com !

Pourquoi un nouveau blog? Parce que ma pile de carnets de voyage ne cesse de grandir, et parce que si ce blog est mignon, c’est un sacré bordel. L’idée: refaire ça dans les règles de l’art. Organisé. Informatif. Ludique. Avec des vrais morceaux de voyage à l’intérieur.

Suivez nos aventures sur les réseaux! 
Facebook // Twitter // Pinterest // Instagram

MilesOfHappiness_Picture

La zénitude à son apogée

Kyoto#1
Kyoto, c’était le grand point d’interrogation de notre voyage. On s’en fait une idée calme et authentique, sans trop savoir. Et la réalité vient dépasser notre imagination. Comme souvent, au Japon.

La ville nous accueille avec des petites ruelles calmes, quelques passants à vélo et une pluie fine qui vient rafraîchir l’atmosphère. Il est tôt, nous avons pris le Shinkansen au lever du soleil. La ville dort encore, notre ryokan est fermé, un adorable voisin se propose de garder nos sacs pour la journée.

Lire la suite

Take a walk on the wild side*

Après cinq jours de néons, de passages piétons et de métro, un week-end à la campagne ne pouvait être qu’apprécié. Surtout lorsqu’il s’agit de rencontrer le célèbre Fuji. Quelque peu timide en cette saison brumeuse, certes, mais ça ne l’empêche pas d’être beau**.

Lire la suite

Au pays du sushi levant – Kampaiiii !

Tokyo
J’étais à Tokyo. Tokyo. Le genre de destination tellement surréaliste qu’elle ne figurait même pas sur ma liste. Tellement incroyable, scintillante, surprenante, fascinante, abondante, excitante, belle.

Nos premiers pas ont été d’autant plus magiques, que notre avion s’est posé à l’aube. Nous avons donc découvert un Akihabara désertique et un Shibuyaaa on ne peut plus calme. Puis la ville s’est réveillée, les milliers de boutiques se sont ouvertes et nos yeux ont commencé à se perdre.

Lire la suite

Double Yay!

Lifeissogood
Ça fait combien de temps que je ne vous ai pas parlé des derniers Dim Sum que j’ai goûté ou du dernier temple taoïste visité? Waow. Ça va, vous? Ici je ne vous cache pas que c’est un peu la folie furieuse.

Lire la suite

Les découvertes du mois

La vie à HK suit son court, les journées ne contiennent pas assez d’heures pour faire tout ce que nous aimerions, mais les dernières semaines nous ont tout de même offert de belles découvertes.

BoutdeChine
Nous l’avions aperçu dans le bus, de retour de randonnée il y a quelques mois, nous avons enfin pris le temps de découvrir Chi Lin Nunnery et Nan Lian Garden, un large complexe Bouddhiste situé au nord de Kowloon.

Lire la suite

Le jour où j’ai croqué du chat

Meow
Pourquoi attendre mon séjour à Tokyo pour me faire mon premier Cat Café quand je peux le faire à Hong Kong ? –quand on vous dit qu’il y a TOUT ici-. C’est accompagnée de ma cop’s chat-natique que je débarque au Meow Cat Café. Le concept ? Vous l’aurez deviné, il s’agit de chats. A croquer, à câliner, à taquiner, à boire… Il y a du chat partout ici –même un poil du gros gris coincé dans mon cookie, mmh-.

La clientèle est principalement féminine, asiate et atteinte du syndrome ohhh-kitty-kitty-kitty. Au menu: Cat cookies, Cat marshmallow, Cat pizza, Cat toasts et Cat chocolats. Les chats sont racés, plus doux que dans la pub Soupline, gras, petits, vieux, beaux, stones, kamikazes, timides. Aux murs, guirlandes de chats en photos et masques de chats, derrière le comptoir, sucettes patte-de-chat, bonbons, biscuits et figurines chats et jouets pour chats. Il y a de tout, mais malheureusement pas de chats en take-away.

J’attends impatiemment l’ouverture d’un Koala Café.

Ah Meow Cat Café
Level 3, 2-6 Foo Ming St.
Po Ming Building
Causeway Bay

La voisine aux accents européens

Macau
Macau est la petite soeur de Hong Kong. Version ancienne colonie portuguaise avec une influence chinoise bien plus importante que HK. Et les casinos. Comment les oublier, quand on sait que Macau a détrôné Las Vegas depuis des années, ses établissements de jeux rapportant jusqu’à 7 milliards de dollars par an.

Nous commencerons notre escapade par la visite de la célèbre St Paul’s Church, ou plutôt ce qu’il en reste. Leur Montmartre à eux. La place est jolie et les ruelles regorgent de petits temples et de boutiques à découvrir.

Nous avons le malheur de monter pour explorer le fort et la vue sur… les bidonvilles. Flashback Jakarta. Redescendre. Vite. Macau, c’est mignon dans les belles rues colorées et sur les grandes places touristiques. Ne pas chercher de vue d’ensemble. Se contenter des musts du guide, pour une fois. Nous découvrons temples, églises et bibliothèques pleines de charme. On se croirait à Cuba, avec ces couleurs. Joli.

Nous longerons les casinos de nuit, émerveillés par cette grandeur, tout cet argent qui pue à des kilomètres, ces fontaines, ces bâtisses, ces gens qui viennent claquer par millions et cette fake touch. Au Casino Venetian, nous sommes à Venise. Ce sont les même décors au millimètre près. C’est incroyable.

Nous reviendrons sûrement à Macau pour explorer les casinos et devenir riches une prochaine fois. Ce soir, direction City of Dreams, pour un spectacle dirigé par le célèbre Franco Dragone. Dancing in the Water. Cette production est jouée à Macau depuis 2010, et a déjà été vue par plus de deux millions de spectateurs. Le spectacle dure 90 minutes de pur bonheur. Plus de 80 gymnastes, artistes, danseurs, plongeurs, acteurs et motards sont présents pour former un show magnifique.

Un must lors de votre passage à Macau. Inoubliable.