Les découvertes du mois

La vie à HK suit son court, les journées ne contiennent pas assez d’heures pour faire tout ce que nous aimerions, mais les dernières semaines nous ont tout de même offert de belles découvertes.

BoutdeChine
Nous l’avions aperçu dans le bus, de retour de randonnée il y a quelques mois, nous avons enfin pris le temps de découvrir Chi Lin Nunnery et Nan Lian Garden, un large complexe Bouddhiste situé au nord de Kowloon.

Les magnifiques jardins entourent le petit temple doré perché au milieu de l’eau. A quelques minutes de la ville chaotique et bruyante, c’est un véritable havre de paix qui s’offre à nous. Les bonsaïs, pour certains âgés de plusieurs centaines d’années, sont superbes. Ici, peu de touristes, un endroit plus que paisible pour un dimanche. L’arrosage au brumisateur donne une ambiance mystique au décor, ajoutez-y une petite musique chinoise, et vous aurez l’impression d’être perdu dans un petit village au fin fond de la Chine.

Le temple possède son restaurant végétarien, où nous goûterons le tofu qui changera nos préjugés le-tofu-ça-sert-à-rien-ça-a-pas-de-goût à tout jamais. Oui, le tofu peut être délicieux. Si, si. Essayez, vous verrez. C’est notre voisine de table Hong-Kongaise qui a insisté pour nous faire goûter son plat en voyant nos têtes curieuses. Merci Madame, on se couchera moins con ce soir.

Chi Lin Nunnery:5 Chi Lin Drive, Diamond Hill, Kowloon
Nan Lian Garden:60 Fung Tak Road, Diamond Hill, Kowloon

MTR Station Diamond Hill sortie C2

Notre coup de coeur du mois restera Stanley. Je n’arrive pas à croire que nous ayons passé cinq mois à Hong Kong sans connaître cet endroit. Stanley, c’est la French Riviera à Hong Kong. Terrasses de cafés, bars bondés le soir avec coucher de soleil sur l’eau, défilé de bateaux au loin, marché immense et plein de trésors et, à deux pas de là, il y a Jim.

Jim, c’est l’instructeur de wake-board/pilote de bateau qui nous a emmené sur l’eau pour une après-midi paradisiaque. Faire du wake-board avec une eau superbe et un ciel bleu splendide, c’est une chose, mais se dire en même temps que Wahou, on est à Hong Kong!, ça ajoute quelque chose. Le-dit Jim a un humour incroyable, est tout bronzé et super-sympa, il nous rappelle étrangement notre ami prof de surf Balinais à Kuta… Take it easy!

A jouer dans les vagues pendant que les copains boivent des binouzes à l’arrière du bateau en me coachant, j’en reviens pas d’être à HK, dans ce secret spot incroyable. On va de surprise en surprise, et les découvertes sont sans fin.

La remise en jambes me vaudra quelques jours de crampes aux bras, mais wahou, le jeu en vaut la chandelle. A refaire. Nous avons trouvé l’antidote à la chaleur étouffante de la ville, nous sommes sau-vés.

ThePeak
C’est honteux. Hon-teux. Cinq mois à Hong Kong et pas un seul coucher de soleil depuis le Peak? Nous sommes pourtant pleins de bonnes intentions et de faux espoirs. Mais la pluie nous ayant accompagné pendant plus de quarante jours sans répit, nous avons fait quelques essais ratés –terminés au sommet sous une pluie torrentielle-. La troisième fois était la bonne.

On m’avait parlé de la Symphony of Light, ce spectacle son et lumière qui a lieu tous les soirs. On m’avait prévenu, ce n’est rien d’incroyable. Depuis le Peak, nous pouvons observer un compte à rebours sur une des tours de Kowloon. Et le spectacle commence… A vrai dire, heureusement qu’il y a un compte à rebours, ça nous permet de réaliser qu’il y a un spectacle. On ne voit pas grand chose, si ce n’est quelques néons qui clignotent au loin. Mais il a été créé pour être admiré depuis Tsim Sha Tsui, je ne perds pas espoir. Nous irons observer ça comme il se doit –on est dé-bor-dés-.

Peu importe, pas besoin de show pour que admirer la ville. Le coucher de soleil est absolument stupéfiant, on peut voir la lumière descendre et les buildings s’illuminer petit à petit, pendant que les moustiques viennent dévorer les touristes omnibulés par cette vue mythique. Même pas mal. Sublimissime.

Symphony of Lights : spectacle tous les soirs à 20h depuis TST

IMG_0075
Après ce spectacle magnifique, nous poursuivons avec une vue tout aussi belle depuis la célèbre Bank of China. En effet, l’étage 43 est réservé aux touristes désireux d’entre prendre plein la vue.

Une fois de plus, nous ne serons pas déçus. Depuis que la pluie a cessé le ciel est d’un bleu incroyable –et rarissime!-, nous n’avions pas vu ça depuis des mois. C’est superbe, nous pouvons observer Kowloon et, au loin, les montagnes qui grouillent de pythons –je ne vous ai pas dit? C’est de la folie ici, ils ont retrouvé des pythons de 5 mètres en pleine ville. On AIME l’été! Eux aussi.-.

tropbelle
Next on the list pour les vues à couper le souffle, le bar le plus haut du monde, le Ozone Bar, et la vue depuis l’étage 58 de la tour de Batman –elle doit sûrement avoir un autre nom, il faudrait que je me renseigne, ça fait vraiment pas sérieux-. A suivre.

En attendant, nous en prenons plein la tronche à deux pas de chez nous –et tombons amoureux de Hong Kong, encore plus si c’est possible-.

Les vadrouilles du mois se terminent sur deux jolis temples dans les Nouveaux Territoires. Il s’agit de Miu Fat Monastery et Ching Chung Temple. Le premier sera un peu décevant, peut-être un peu trop moderne, et surtout au bord d’une route très bruyante. Quant à Ching Chung, avec un nom pareil, on ne peut que l’aimer!

Après une heure de transports et vingt minutes de marche en plein cagnard, il n’avait plutôt pas intérêt à me décevoir, le p’tit Chingchung.

chingchung
Coup de chance, le lieu est désertique, d’un calme religieux, la lumière superbe et le petit jardin ombragé tombe à pic. Un festival du bonsaï a été tenu ici il y a quelques semaines, et il y a de jolis restes. De véritables sculptures artistiques, ces minis-arbres sont magnifiques. Je suis scotchée par ce travail remarquable.

Au loin, les montagnes, wahou, quel bonheur, pas un building en vue –enfin, ça dépend où on se place, il faut y mettre un peu de bonne volonté-, on est en pleine campagne ou presque. Certes, c’est au bout du monde*, mais si vous avez enfin de fuir la ville, c’est tout simplement parfait.

*Il faut dire, depuis qu’on habite à Wan Chai, je suis habituée à un temps maximum dans les transports de 20 minutes. Au delà, il faut vraiment que ça vaille la peine.

Ching Chung Temple: Tsing Chung Path, Tsing Chung Koon Road, Tuen Mun, New Territories
Advertisements

14 réflexions sur “Les découvertes du mois

  1. Marion Moulin dit :

    J’avais aussi adoré Chin Lin et Nian Lan ^^ Tout le reste à l’air vraiment chouette aussi (sauf les pythons de 5M O____O), je rajoute ça à ma to-do list à HK :)
    Vous êtes allés à Din Tai Fung dejà? Les 2 branches à HK sont étoilées au Michelin :D (et ça doit être un des restaus étoilé les moins chers au monde)

  2. Amélie-Marie dit :

    Magnifiques photographies. Je crois que j’en ai rarement vu de Hong Kong, et ça me plait plutôt. J’irai bien y faire un tour. En tout cas, merci pour cette initiation du coup ;).

  3. Lucile dit :

    Allez faire Wong Tai Sin Temple ! Chi Lin etait mon petit temple prefere jusqu’a ce que je connaisse Wong Tai Sin, et ses tortues sur lesquelles tu dois balancer des pieces pour que ca te porte bonheur, et ses voyants juste a cote…

    • Carole dit :

      Haha j’allais dire la même chose, Manon ! Hors de question de ne faire qu’une escale la prochaine fois que je pars en Australie je fais en sorte de rester au moins le temps d’un week-end…

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s