Far away from backpackers

Surabaya JW MarriottQuelle bande d’abrutis, ces gens qui passent leur séjour à l’hôtel sans même sortir le bout du nez pour voir ce qui se passe dehors. Franchement. C’est honteux.

Enfin, ça dépend s’il y a une piscine sur le toit. Et ça dépend du breakfast. Si c’est du genre un dimanche matin chez les Van Der Woodsen ou pas.

On a passé deux jours à Surabaya sans voir Surabaya. Si on en croit les guides et les expats, on ne rate pas grand chose, mais on ira vérifier quand même. La prochaine fois. Pour le moment, on se contente de se la jouer peignoirs blancs – room service – private pool – cocktails – palmiers – et quatre oreillers chacun. Arf.

Publicités