Silence, sidewalks and underground

Singap

D’accord, ça fait beaucoup de chinois d’un coup. Ok, ça ne sourit pas autant qu’en Indo. Et quand un groupe de nanas me reluque en pouffant de rire, c’est clairement pas parce qu’elle te trouve You, beautiful, Miss. Mais franchement. Vous avez vu ces trottoirs ? Quatre mètres de large, pas d’ordures, de trous, ni de vendeurs d’enjoliveurs ou de nems douteux, pas de mec qui vous montre son pied arraché pour gagner une pièce –on le croise toutes les semaines en allant faire les courses à Jakarta, lui-. Personne.

 

IMG_2022

J’ai marché pendant des heures dans la ville, et personne ne m’a accosté. Pas de mec étrange qui me fait des propositions indécentes, ni même de drogué qui me propose des champis. Les couples promènent leur bébé en poussette. Pas à 5 sur un scooter. Les femmes ne sortent pas en pyjama mais en escarpins. Les gens sont pressés. Oui, pressés. Ici personne ne fait la sieste à 9h du mat’. Même l’escalator est différent. Il avance…

 

IMG_2012

Je ne sais pas, peut-être qu’à mon dernier passage je n’avais pas assez bouffé de Jakarta pour réaliser les nombreuses qualités de Singapour.

Quoi qu’il en soit je veux habiter là, oui juste là, on se fera un loft dans le bâtiment rouge.

 

Publicités

2 réflexions sur “Silence, sidewalks and underground

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s