Ubud, a little more

Sur la route, nous marquons un arrêt à Ubud -parce que, m’a-t-on dit, Ubud, on en a jamais assez-.

Une fois de plus nous sommes chanceux, nous tombons par hasard sur les répétitions des danses balinaises des enfants. Un beau spectacle au cœur de la ville. Je ne peux pas vous parler d’Ubud sans citer les cours de cuisine de Wayan. Il nous apprend à faire un Cap Cay comme personne –et en français s’il vous plaît-. C’est la cuisine Tic Tac. Encore une belle rencontre sur l’île des dieux.

Notre séjour se termine en beauté avec un concert et quelques tapas sur la Monkey Forest Rd, dans une ambiance festive. Un dernier massage aux huiles essentielles et nous prenons la route pour Batukau.

Advertisements

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s