Coucou petit kangourou, je vais te manger

Beautiful&Yummy
Mais non, ne faites pas cette tête là, c’était un hamburger au méchant kangourou. Nous n’aurions jamais osé avec un gentil kangourou trop mignon.

Nous avons choisi de poser la tente à Red Rock pour son auberge aborigène qui sert de délicieux steaks de kangoos. Loin de nous douter de la belle surprise qui nous attendait…

Red Rock est notre premier coup de coeur du voyage. Le camping donne sur une sublime plage quasi-déserte, l’eau est bonne, la roche rouge contraste avec le turquoise de l’eau, et la nuit les étoiles scintillent comme jamais. C’est à couper le souffle. Nous avons trouvé notre coin de paradis. Nous ne nous ferons pas prier pour courir dans l’eau et jouer dans les vagues tel des petits dauphins –pendant que le belge grille au soleil, tel un husky perdu au milieu du Sahara-.

IMG_7794
Revenons à notre mouton, c’est l’heure d’aller croquer du kangourou. Nous nous installons sur la terrasse, accompagnés de gros oiseaux qui attendent qu’on soit servi pour venir piquer dans nos assiettes. Le gérant leur donne des tranches de jambon qu’ils dévorent –à peine flippants, les piafs carnivores-, et les burgers qui vont changer notre vie arrivent enfin…

Belle surprise, le burger est un véritable délice. On a mangé un kangourou, et c’était très bon. Le cadre magnifique du restaurant n’a fait qu’ajouter de la saveur à cette jolie pause gastronomique.

burger
A quand le Big Mac Kangoo ?

 

Publicités

8 réflexions sur “Coucou petit kangourou, je vais te manger

  1. Marion Moulin dit :

    c’est beauuuuu, je comprend que ça ait été un coup de coeur!
    J’avais pas trouvé ça exceptionnel le kangourou (peut-être qu’il était mal cuisiné)… J’ai trouvé que ca ressemblait beaucoup au boeuf au goût, mais en plus dense/dur/intense.. du gibier quoi.

  2. Sirhom dit :

    Toute façon, c’est pas mignon les kangourous. Les mâles se battent avant l’accouplement, les bébés naissent sous la forme de phoetus de 2cm, sans poumons, sans peau, tout visqueux. Ils respirent par capillarisation, par le contact de l’air sur les vaisseaux sanguins. Puis ils s’accrochent pendant 6 mois à une tétine, comme des sangsues sur un belge. L’horreur.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s