On the way to BTK

Road to BK

Dimanche matin, 6h32, Pangandaran dort encore. Réveil pour le moins matinal, posée sur la terrasse de l’hôtel. Les enfants courent déjà dans les ruelles colorées, le soleil perce à travers les arbres. Helloooo Miss ! L’odeur des pancakes réveille mon binôme.

Une balade en tandem et quelques pas sur la plage plus tard, on reprend la route.

Et quelle route ! Réputée pour être l’une des pires de l’île de Java. C’est parti pour 2h entassés à l’arrière d’un van pourri, avec comme compagnons de voyage un groupe d’écolières hypnotisées par la beauté et l’aura naturel de Guillaume. Je les comprends, c’est pas facile. Un voyage à la locale, une fois de plus, pour finir les derniers kilomètres en taxi-moto. Après avoir traversé le plus exotico-typico-génialissimo pont en bambou, on y est.

Eau turquoise. Arbres tombants sur le sable. Surf. Surf. Surf.

Welcome in Batu Karas.

 

IMG_0053

Publicités

4 réflexions sur “On the way to BTK

  1. venividivoyage dit :

    Aha les transports en commun, c’est le pied. Vos petits camarades n’ont pas insisté pour en profiter pour pratiquer leur anglais avec vous ? Je crois que ça arrive souvent en Indonésie…

    Ce pont est juste incroyable !!!! C’est la côte sud de Java ? J’ai pas vu les plages à Java, ça me fais presque regretter !

    • rentreratelleauboutdunmois dit :

      Oui Batu Karas c’est sur la côte sud de Java, un village de surfer de dingues, on est resté une semaine c’était dur de repartir, on faisait partie de la famille ! Je ferais un article prochainement sur ce coin de paradis :)

  2. kaynassen dit :

    Le « van pourri » c’est un shuttle que tu prends depuis Pangandaran ?
    Et le taxi moto pour BTK, tu le prends à l’arrache quand t’en trouves un une fois sur place (quelle place d’ailleurs) ou tu l’avais aussi commandé ?
    T’as une idée du prix ?

    • rentreratelleauboutdunmois dit :

      Alors alors le van pourri c’est en fait un bémo qu’on a prit de Pangandaran jusque Cijulang. Ensuite à Cijulang tu prends un taxi-moto, il y a du monde ils te proposeront. On n’a rien résa, tout improvisé, pas de soucis. Idée du prix… Il me semble que le taxi-moto c’était 40 000 Rp. Le bémo… je ne sais plus, ils avaient essayé de nous faire le prix « bule », mais on a négocier pour éviter de payer 10 fois le tarif.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s