Penguins and Moeraki Boulders

Il fallait absolument s’arrêter à Oamaru pour voir les pinguins. Et à Moeraki pour les fameux rochers.

On n’a pas vu les pinguins. Et les rochers, avec tous les touristes et sans le coucher de soleil, c’est pas comme sur les cartes postales. Au lieu de ça on a découvert un Opéra charmant, un bar étrange, de l’art –oui, enfin des têtes de morts et des squelettes accrochés à des grues– et des milliers de piafs réunis sur un ponton pour déféquer ensemble –so romantic-.

Advertisements

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s